Vivre avec Marie

Glossaire

Esprit Saint

L’Esprit, qui a présidé à la formation des Ecritures, préside aussi à son interprétation. La Parole nait de l’amour et tend à l’amour (Dei Verbum 2), et, dans l’Esprit Saint, elle agit et sauve.[1]

L’Eglise toute entière transmet l’énergie et le dynamisme de l’Esprit Saint, elle est "au service de l’Esprit du Christ"(Lumen gentium 8). Ceci dit, l’union de l’Eglise et de l’Esprit Saintest une alliance qui n’annule pas les personnalités humaines avec leur fidélité et leurs trahisons.

On doit discerner l’Esprit Saint. Il ne dit pas des choses nouvelles, mais,d’une façon nouvelle, il rappelle ce que Jésus a dit (Jn 14, 26).L’Esprit Saint et l’esprit du monde s’opposent (Ga 5, 16-25).L’Esprit Saint amène la liberté (2Co 3, 17),et « des manifestations particulières pour l’utilité commune […] mais le charisme le plus grand, c’est la charité » (1Co 13, 13).On reconnait aussi l’Esprit Saint parce que, paradoxalement, il unit en même temps qu’il diversifie. Il fait vivre le paradoxe de la croix, la faiblesse toute-puissante, la consolation dans la tribulation, la franchise dans la persécution, le pardon…

Cf. Francesco Lambiasi,"Esprit Saint", Dictionnaire de théologie fondamentale, Cerf, Paris 1992, p. 379-386


[1] Cf. Vatican II, Dei Verbum § 2, 8, 21

JE PARTICIPE !