Vivre avec Marie

Glossaire

Messe

« Ce que l’Eglise célèbre dans la messe n’est pas la dernière Cène, mais ce que le Seigneur, durant la dernière Cène, a institué et confié à l’Eglise : la mémoire de sa mort sacrificielle […]Un mot signifiant "repas" n’est jamais utilisé, jusqu’à la Réforme du XVI° siècle, pour désigner la célébration de l’Eucharistie […] Certain d’être exaucé, le Seigneur avait déjà donné à ses disciples, à la dernière Cène, son corps et son sang comme don de la Résurrection : Croix et Résurrection font partie de l’Eucharistie, qui sans cela n’est pas elle-même. Mais puisque le don de Jésus est essentiellement un don enraciné dans la Résurrection, la célébration du sacrement devait nécessairement être reliée à la mémoire de la Résurrection. La première rencontre avec le Ressuscité était advenue le matin du premier jour de la semaine-du troisième jour après la mort de Jésus-donc le dimanche matin. Par-là, le matin du premier jour devenait spontanément le moment du culte chrétien, le dimanche devenait le "Jour du Seigneur" ».

Extrait de : J. Ratzinger, Benoît XVI, Jésus de Nazareth. De l’entrée à Jérusalem à la Résurrection. Parole et Silence, Paris 2011, p. 166