Le final du M de Marie les 12 et 13 septembre à Pellevoisin
02 octobre 2020

Le final du M de Marie les 12 et 13 septembre à Pellevoisin a été l'occasion d'un grand moment de foi et de prière

Après le passage en région parisienne, et notamment ce 15 août mémorable que nous avons vécu à Paris, le pèlerinage du M de Marie s’est poursuivi avec un grand enthousiasme et de très beaux échos dont témoigne la revue de presse indicative que nous avons rassemblée.

Dans les derniers kilomètres, une cavalerie de scouts d'Europe et des dizaines de porteurs de bannières de saints ont escorté les deux cortèges pour leur arrivée à leur destination finale, au centre de la France, au centre du "M".

Finalement, au terme de ces deux grandes processions de 3 mois et demi à travers la France, les deux calèches du M de Marie se sont rejointes dans le village de Pellevoisin : l'occasion d'une grande fête d'action de grâce !

À cette occasion, plus de 3000 pèlerins ont répondu présent pour accueillir Marie dans ce dernier sanctuaire et conclure le pèlerinage... Une multitude inédite pour les habitants de Pellevoisin, comme en témoignait le journal local La Nouvelle République : « Une affluence jamais vue dans la commune, ni pour des pèlerinages, ni pour des manifestations »

Le même article poursuit : « Le maire, Gérard Sauget a accueilli, sur la place principale du village, avec une partie de son conseil municipal, les deux calèches et les pèlerins qui acclamaient en chantant les deux vierges. Dans son allocution, il a fait la promotion de sa commune riche en patrimoine, historique, culturel ou religieux.

Les organisateurs ont été à la hauteur tant sur le plan sanitaire que logistique avec notamment des équipes de l’ordre de Malte pour la sécurité et les secours, mais aussi la gendarmerie.

La foule masquée a ensuite pris la direction de l’esplanade du sanctuaire et les pèlerins se sont étirés sur plus d’un kilomètre dans le village. « J’en ai des frissons, on n’a jamais vu ça à Pellevoisin », a soufflé une habitante. »

Peu après, le Père Laurent et les frères de Saint Jean ont accueilli les deux cortèges dans le sanctuaire où nous avons célébré l'anniversaire d'Estelle Faguette, la voyante de Pellevoisin, née justement un 12 septembre ... Le Père François a retracé le déroulé complet de ces apparitions étonnantes.

Finalisées dans l'urgence grâce à nos jeunes bénévoles, de belles vidéos rétrospectives des différents tronçons du M de Marie ont été retransmises sur les écrans géants lors de la veillée. Vous pouvez retrouver toutes ces vidéos en ligne sur la chaîne YouTube du M de Marie :

Vous pourrez ainsi revivre certaines étapes du pèlerinage !

Il a ensuite été proposé une adoration du Saint-Sacrement.

La soirée s'est achevée par un feu d'artifice que vous pouvez retrouver ici en vidéo, en forme de bouquet de fleur de grande qualité pour la Vierge Marie !

Au cours de la nuit de prière qui a suivi, comme à Paris, l'Anneau de Jeanne d'Arc, si beau symbole de l'Alliance de la France avec Dieu, est arrivé, suite à la demande de Mgr Jérôme Beau, pour accompagner notre prière et l'engagement que nous allions prononcer le lendemain.

Le dimanche 13 septembre au matin, une très belle conférence de Mgr Jérôme Beau a précédé et préparé la messe en rappelant le message des apparitions et la spiritualité des deux Cœurs de Jésus et de Marie.

Dans son homélie, Mgr Jérôme Beau a précisé le sens du couronnement de la Vierge dans le cadre de ce pèlerinage :

« Seigneur Jésus, avec la Vierge Marie, nous avons traversé la France, nous avons rendu grâce pour ta présence sur la route, nous avons rencontré des cœurs aimant ta Mère et notre Mère, la Vierge Marie. Au pas du cheval, au pas de l’homme, nous avons écouté la Vierge Marie. Elle a intercédé auprès de Vous, Seigneur Jésus, pour la France, pour la Création, pour un monde de fraternité. Elle nous a dit sa souffrance devant l’humanité prisonnière de sa toute-puissance, enfermée sur elle-même. Pour nous ouvrir au dessein bienveillant de Dieu le Père, elle nous a montré son Cœur, le 19 février 1876, ici, à Estelle Faguette : son Cœur uni à celui de son Fils Jésus, un cœur humain, un cœur tout divinisé par le don de Dieu, dont l’amour vient nous sauver. Elle nous a dévoilé ce Cœur qui a tant aimé le monde. Ici, la Vierge Marie donne à Estelle Faguette – cette femme pauvre, servante, qu’elle vient de guérir miraculeusement – la mission de faire connaître ce Cœur qui a tant aimé le monde. Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son Fils unique ! Aller jusqu’au Cœur du Christ, se laisser conduire par le Cœur de la Vierge Marie, c’est aller jusqu’au fond de nous-mêmes, jusqu’à l’intimité de notre être : Dieu est plus intime à nous-mêmes que nous-mêmes, et son Cœur au fond de nous apprend à notre cœur ce que c’est qu’aimer, se donner, dans un acte libre qui transforme le monde ».

Après la célébration de l'Assomption à Paris, le Couronnement solennel de la Vierge de Pellevoisin a été un moment fort du final du M de Marie !

Ensuite, comme à Paris quelques semaines auparavant, Mgr Jérôme Beau a procédé, après la messe, à un acte de consécration solennel de son diocèse aux Cœurs unis de Jésus et de Marie, en priant pour la France, comme vous pourrez le voir à partir de 1h25’00 sur la vidéo du direct diffusé sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=LEbMzaZ-xNw&t=58s. Il s'agit là d'un acte très significatif en ce lieu, puisque « la spiritualité des Cœurs unis traverse toute l’histoire de ce diocèse, de tout le Berry, depuis Estelle Faguette, Issoudun, Mézière-en-Brenne et Aubigny, par la présence du Père Jules Chevalier. »

En consacrant son diocèse, Mgr Jérôme Beau a émis le vœu que cet acte de consécration puisse s'étendre à tout notre pays : « Beaucoup d’entre nous, nous voudrions que la France suive ces Cœurs bien-aimés de Marie et de Jésus »

Seigneur Jésus,

En ce jour où nous célébrons le Couronnement de ta Sainte Mère au Ciel, nous voulons nous consacrer à ton Cœur Sacré d’où a jailli l’amour de Dieu, uni au Cœur Douloureux et Immaculé de ta Mère, la Très Sainte Vierge Marie.

Nous consacrons et confions à vos Cœurs unis nos vies, nos familles, nos vivants et nos morts, et notre Berry. Nous te confions notre pays la France en ce lieu où la Vierge Marie nous l’a recommandé à notre prière.

En cette période d’épidémie et d’incertitude qui menace les plus isolés et les plus fragiles, en ce temps de combat pour le respect de la vie, la dignité de chaque personne humaine, la dignité de la famille, nous Te demandons le courage de la Foi et la force de la charité, afin de témoigner au milieu du monde de ton amour victorieux du Mal.

Par l’intercession de Marie, Mère de Miséricorde et en réponse à l’interpellation du Pape saint Jean-Paul II il y a 40 ans, « France es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? », nous te prions, d’affermir notre pays afin qu’il retrouve la fidélité à l’Alliance avec la Sagesse éternelle, pour le bien de tous les hommes et de la création entière qui « attend la révélation des fils de Dieu » et « gémit en travail d‘enfantement » (Rm 8).

Nous t’offrons totalement nos vies, à toi qui es « le Chemin, la Vérité et la Vie », comme Marie s’est offerte en réponse à l’annonce de l’Ange : « Voici la servante du Seigneur » (Lc 1,38), et comme tu t’es offert en venant dans le monde: « Me voici, je viens, ô Dieu, pour faire ta volonté » (He 10,9).

Nous te demandons par l’intercession de ta Mère et de saint Joseph, proclamé « Patron de l’Église Universelle » il y a 150 ans, de bénir et de protéger notre Église pour la rendre de plus en plus fervente et missionnaire, rayonnante de la Miséricorde divine auprès de tous. « Jésus, j’ai confiance en Toi ».

Par la grâce de l’Assomption et du Couronnement, tu as associé ta Mère à la victoire de la Résurrection et tu l’as glorifiée en son corps et en son âme, signe de notre gloire à venir, qui déjà resplendit en nous. Bénis-nous par l’intercession de Marie Immaculée, écarte de nous tout péché et tout mal, transfigure-nous de la joie des enfants de Dieu, pour la gloire et la louange de notre Père.

Amen !

Vous pourrez retrouver une évocation de tous ces moments dans la belle vidéo publiée tout récemment sur la chaîne YouTube du M de Marie qui se conclut sur cette magnifique prophétie du pape Saint Pie X promettant, dès 1911, que notre pays reviendra un jour à Dieu :

« Le peuple qui a fait alliance avec Dieu aux fonts baptismaux de Reims, se repentira et retournera à sa première vocation … Les fautes ne resteront pas impunies mais elle ne périra jamais, la Fille de tant de mérites, de tant de soupirs et de tant de larmes. Un jour viendra, et nous espérons qu’il n’est pas éloigné, où la France, comme Saül sur le chemin de Damas, sera enveloppée d’une lumière céleste et entendra la voix qui lui répètera : « Ma fille, pourquoi me persécutes-tu ? » Et sur sa réponse : « Qui es-tu, Seigneur ? », la Voix répliquera : « Je suis Jésus que tu persécutes. Il t’est dur de regimber contre l’aiguillon parce que, dans ton obstination, tu te ruines toi-même. » Et elle, frémissante, étonnée, dira : « Seigneur, que voulez-vous que je fasse ? »

Et Lui : « Lève-toi, lave-toi des souillures qui t’ont défigurée, réveille dans ton sein les sentiments assoupis et le pacte de notre alliance, et va, Fille aînée de l’Église, nation prédestinée, vase d’élection, va porter, comme par le passé, mon Nom devant tous les peuples et tous les rois de la Terre. »

Que faire maintenant pour prolonger et développer ces beaux moments et contribuer à la réalisation de cette prophétie ?

Première initiative : un petit groupe d’entre nous est allé il y a deux jours au Mont-Saint-Michel confier tout cela spécialement à l’Archange protecteur de la France, à l’occasion de la fête des saints Archanges.

Sur proposition de l'abbé Jean-François Billot et pour reprendre une antique tradition, l'Association Marie de Nazareth a décidé de mettre en place à partir de ce 29 septembre et jusqu'au 31 décembre 2020, une messe quotidienne en l'honneur de saint Michel pour la France sera dite tous les soirs, à 19h au Centre Saint-Paul, 12 rue Saint-Joseph, 75002 Paris (métro Sentier ou Grands Boulevards). Cette messe sera célébrée à tour de rôle par les abbés Jean-François Billot, Guillaume de Tanouarn, Maxime Quinquis, Loïc Cassiope, Marin Cottard et Yannick Vella.

Cette initiative sera éventuellement prolongée si d'autres prêtres décident de s'y joindre et si les amis de Marie de Nazareth le souhaitent et la pensent utile.

Deuxième initiative qui nous semble très importante : nous inaugurerons ce mois-ci, une nouvelle version du site https://chapeletpourlemonde.com. Il vous permettra d'installer une application sur votre smartphone et d'y découvrir votre espace de prière où vous pourrez déposer et recevoir des intentions de prière et échanger des messages. Vous pourrez aussi suivre les prières des sanctuaires marials, à commencer par le chapelet à la grotte de Lourdes. D'autres fonctions seront progressivement ajoutées.

Dès aujourd’hui, 1er octobre, en la fête de Sainte Thérèse de Lisieux en ce début du mois du Rosaire, nous vous proposons, en cette période particulière de crise mondiale, de vous engager spécialement et sérieusement dans cette prière du chapelet quotidien que la Vierge Marie nous demande avec insistance dans toutes ses apparitions et interventions dans le monde entier : nous sommes déjà 10 000, mais il faudrait que nous soyons de plus en plus nombreux à la faire. Nous pourrons ainsi prolonger d'une manière très utile la mobilisation qui est née avec le M de Marie !

Pour finir, nous voudrions remercier Monique et Frédéric Escalle, qui ont eu l'idée du M de Marie et se sont investis à fond, Jacques de La Bastide et Marie-Anne Casagrande, digne fille d'Edmond Fricoteaux, qui avec son mari Jean-Alain se sont occupés très activement des routes Ouest et Est, et les jeunes Maxime Bonnassies et Vincent Berlizot, qui se sont occupés de l'organisation générale avec de nombreux groupes d'étudiants.

Maxime, qui va finir ses études en Angleterre, et Vincent, qui est rentré en propédeutique au Séminaire de Paris, ont terminé leurs quelques mois de service dans l’Association Marie de Nazareth : ils ne seront donc plus directement avec nous mais restent bien sûr très proches et très heureux d'avoir pu participer ainsi à une très belle aventure ! ...

Très belle fête de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus !

 

PS : l'Association Marie de Nazareth a dépensé beaucoup plus que prévu pour la promotion du M de Marie, en engageant toutes ses équipes sur ce projet et en supportant notamment les coûts importants de la sonorisation, des écrans et de la prise de vue à Montmartre. Nous allons également essayer de réaliser des livres et des vidéos de grande qualité pour faire connaître tout cela.
Si vous le pouvez, n'hésitez pas à nous soutenir par un don ponctuel ou régulier parce que nous en avons bien besoin pour continuer nos actions!

Je fais un don

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria