Fille du Père, Mère du Fils, Epouse de l'Esprit-Saint

Fille du Père, Mère du Fils, Epouse de l'Esprit-Saint

L'invocation à Marie "Fille du Père, Mère du Fils et Epouse de l'Esprit-Saint"[1] est, selon les mots de Jean Paul II[2] une "expression traditionnelle, déjà utilisée par saint François d'Assise"[3].

Cette expression est riche de signification théologique et anthropologique, car elle met en relation avec chacune des Trois Personnes Divines les trois dimensions les plus profondes de l'humanité féminine de Marie, comme Fille, Mère et Epouse.

Ainsi, "Par le Christ, avec le Christ et dans le Christ", les plus fondamentales relations humaines sont insérées dans les Relations divines.

Tel est le secret de l'amour virginal, amour divin et humain. Marie est la plus belle fleur de toute la création, pleinement épanouie dans le Christ Jésus, et en lui dans l'Amour trinitaire. Tout le début du Traité de saint Louis-Marie de Montfort (VD 1-36) est la contemplation de Marie enveloppée dans cet Amour.


[1] Saint Louis Marie de Montfort, Le Secret de Marie § 68

[2] Jean Paul II, Lettre aux familles montfortaines, § 3

[3] François d'Assise : Ecrits, Paris, 1981, ed du Cerf, col "Sources Chrétiennes", p 291


Lire plus sur saint Louis-Marie de Montfort


Père Lethel,

Extraits de : http://www.carmes-liban.org/MarieXstVatII.htm