Le Fils, Sauveur du monde (1 Jn 4)

Le Fils, Sauveur du monde (1Jn 4, 7-15) : Dieu est amour.

Comment aimer sans se savoir aimés ?

Comment se savoir aimé de Dieu si personne ne nous manifeste cet amour ?

Jésus est Sauveur parce qu'il manifeste l'amour de Dieu.

Comment oser vivre de cette dynamique sans un exemple ?

Jésus est Sauveur parce qu'il a réalisé la vie filiale dans son Cœur d'homme.

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'amour est de Dieu et que quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est Amour.

En ceci s'est manifesté l'amour de Dieu pour nous: Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui.

En ceci consiste l'amour: ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c'est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime de propitiation pour nos péchés.

Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. Dieu, personne ne l'a jamais contemplé. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, en nous son amour est accompli. A ceci nous connaissons que nous demeurons en lui et lui en nous: il nous a donné de son Esprit.

Et nous, nous avons contemplé et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui confesse que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est Amour: celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui.

(1Jean 4, 7-15)

Ceci est développé par Jean Paul II, Lettre encyclique Redemptor hominis, § 9, c'est la dimension divine du mystère de la Rédemption.

JE PARTICIPE !