Panorama de la vie de la Vierge


La petite Vierge Marie de Nazareth a une place exceptionnelle dans le plan de salut de Dieu : son destin unique dans l'histoire de l'humanité est annoncé depuis les origines et son œuvre se poursuit jusqu'à la fin des temps.

***

La vie terrestre de la Vierge Marie

La vie de la Vierge Marie nous est rapportée par plusieurs sources : la Bible, mais également les évangiles apocryphes et la Tradition.

Cette vie occupe une place exceptionnelle dans l’histoire du salut des hommes.

La Vierge Marie dans l’histoire du salut

Dans la Bible, Marie a été déjà associée à Jésus dans les prophéties de l'Ancien Testament. A l'heure de la « plénitude des temps », son « oui » (relaté par les Évangiles, lors de l’événement de l’Annonciation) a permis l'Incarnation de Dieu dans la chair des hommes et à Nazareth.

Comme l'écrit le père René Laurentin, "Marie appartient aux trois phases de l’histoire du salut : au temps qui précède le Christ, à la période de sa vie terrestre, au temps après le Christ."

Le mystère de Marie Mère de Dieu et de l’Eglise

Après avoir gardé Jésus 9 mois en son sein, Marie a accompagné quotidiennement les 30 années de la vie cachée et publique de notre Rédempteur sur la terre; elle a ainsi accompagné et vécu tous les événements de ce salut que Jésus a apporté au monde; elle a ensuite été le soutien de l'Église naissante. Enfin, après avoir été élevée corps et âme au Ciel, elle est encore aujourd'hui le soutien de l'Église du Christ, et de tous les hommes, jusqu'au terme de l'Histoire.

L’encyclique Redemptoris hominis (1979) du saint pape Jean-Paul II évoque ainsi le mystère de la maternité de Marie :

« Ce mystère s'est formé pour ainsi dire, dans le cœur de la Vierge de Nazareth lorsqu'elle a prononcé son «fiat». À partir de ce moment, ce cœur à la fois virginal et maternel, soumis à l'action particulière de l'Esprit Saint, suit continuellement l'œuvre de son Fils et va vers tous ceux que le Christ a embrassés et embrasse continuellement dans son amour inépuisable. Et c'est pourquoi ce cœur doit être lui aussi maternellement inépuisable. La caractéristique de cet amour maternel que la Mère de Dieu fait passer dans le mystère de la Rédemption et dans la vie de l'Eglise, s'exprime dans le fait qu'elle est singulièrement proche de l'homme et de toute sa vie. C'est en ceci que consiste le mystère de la Mère. L'Eglise, qui la considère avec une affection et une espérance toutes particulières, désire s'approprier ce mystère d'une manière toujours plus profonde. Là encore, l'Eglise reconnaît le chemin de sa vie quotidienne, que constitue tout homme ».

(Jean-Paul II. Redemptoris hominis, chap. 22)

La Vierge Marie dans la Pensée de Dieu

Enfin, si « Jésus-Christ est le centre du cosmos et de l'Histoire » (Jean-Paul II Redemptor Hominis 1979, §1), la Vierge qui le donne sans cesse au monde est donc aussi depuis toujours dans la Pensée de Dieu.

***

Pour en savoir plus

Sur la Vierge Marie dans l’Ecriture sainte, dans l’Encyclopédie mariale

Sur l’encyclique Redemptoris hominis, dans l'Encyclopédie mariale

***

Organisation de la section Panorama de la vie de la Vierge Marie

Ce thème est organisé dans une perspective chronologique de l’histoire du salut : la première section présente ce que dit la théologie concernant la vie de la Vierge Marie : elle est depuis toujours dans le dessein de Dieu.

La seconde section met en lumière la façon dont la Vierge Marie est annoncée dans l’Ancien Testament, dans la perspective du salut : elle se nomme ‘chemin de Marie’.

Enfin, la vie de la Vierge Marie est présentée, avant la naissance du Christ, pendant la vie terrestre du Christ et depuis la Pentecôte jusqu’à la fin des temps. Pour chaque événement de sa vie, sont présentées les sources de nos connaissances, qui peuvent provenir des évangiles, des apocryphes, ou des révélations des mystiques, ainsi que des textes offrant une réflexion théologique sur ces événements.

 

 

 

Cliquez sur l'image pour zoomer