Les spiritualités mariales


Employer le terme de spiritualité mariale, c’est affirmer dans le même temps que la Vierge Marie nous guide pour suivre le Christ. En effet, la Vierge Marie a été la première et la plus parfaite disciple du Christ : en cela, elle incarne la spiritualité chrétienne: Elle est Celle qui montre la voie et nous guide vers Son divin Fils, collaborant ainsi à l’œuvre du salut par l’exercice de Sa maternité spirituelle et universelle.

***

Il existe de nombreuses formes de spiritualité mariale : elles peuvent être plus ou moins élaborées, se développer à l’occasion d’apparitions mariales, d’expériences et de réflexions mystiques et théologiques, ou s’épanouir dans une forme très simple de dévotion populaire.

Les différentes formes de spiritualité mariales

L’histoire de la spiritualité mariale s’est développée au fil du temps. Dès le Moyen Age, la Vierge Marie était déjà vénérée de différentes façons : comme modèle d’orante et de contemplative, avec saint Anselme de Lucques (XIès) et le Bénédictin et docteur de l’Église saint Anselme de Cantorbery (XIès), abbé du Bec-Hellouin puis archevêque de Cantorbery [1];comme modèle de l’itinéraire spirituel, avec saint Rupert de Deutz (XIès) [2], les Cisterciens Isaac de l’Étoile (XIIès) [3] et saint Bernard de Clairvaux (XIIès) [4] ; enfin, le don de soi à la Vierge Marie vécu dans la consécration à Jésus par Elle[5]. La spiritualité mariale a ensuite continué à se développer au fil du temps, autour de certains thèmes.

La Maternité spirituelle de Marie

Le thème de la Maternité spirituelle de Marie, thème très important déjà établi par les Pères de l’Église [6], a été développé dans l’Encyclique Redemptoris Mater [7]du pape Jean-Paul II. L’Encyclique insiste sur cette Maternité spirituelle:

« Cette «nouvelle maternité de Marie», établie dans la foi, est un fruit de l'amour «nouveau» qui s'approfondit en Elle définitivement au pied de la Croix, par sa participation à l'amour rédempteur du Fils (RM 23) ».

De multiples communautés mariales

Ces différents aspects de la spiritualité mariale vont faire naître des dévotions particulières et des communautés mariales. À chaque aspect du mystère de la Vierge Marie a pu correspondre des spiritualités, qui prennent corps dans des groupes, des communautés, mouvements ou associations. Enfin, ces spiritualités mariales se sont développées de façon différente en Orient et en Occident.

 


***

Organisation de la section

L’étude présente en premier lieu l’expérience spirituelle du Mont Athos, telle que le Moine russe St Silouane l’a développée dans la tradition orientale. Puis, elle se centre sur la spiritualité carmélitaine, particulièrement attachée à la Vierge Marie et proposant également un itinéraire spirituel marial très construit. La section se poursuit avec la présentation de l’œuvre Le Secret de Marie de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, sorte de résumé du Traité de la vraie dévotion à la Vierge Marie, véritable trésor spirituel. La dernière partie de cette section présente les différentes et très nombreuses communautés mariales.

Équipe de MDN

JE PARTICIPE !