Qu'est-ce que la prière ?


La prière crée et entretient un lien d’intimité avec le Dieu Créateur et Sauveur, et fait entrer la personne qui prie dans le jardin de son âme... elle est respiration de l'âme. Elle peut s’exercer selon différentes modalités (collective ou individuelle), et peut prendre différentes formes.

***

Un lien vers Celui qui est notre Source

De même que toute la plante a besoin d'eau et d'engrais pour croître et se développer, ainsi la vie divine déposée en l’âme au moment du baptême doit être nourrie pour atteindre sa maturité propre et unique (c'est-à-dire "la plénitude de l'âge du Christ"). Or, cette croissance ne peut se faire sans la nourriture spirituelle que sont le pain des sacrements et l'eau de la prière… Ainsi, quels que soient les états de vie (laïque ou consacrée) et les occupations personnelles, professionnelles ou publiques du priant, l'attitude intérieure de recueillement devant Dieu est la première attitude de la prière, qui relie à Celui-là même qui est Source, la Source de toute vie.

Les différentes formes de prières

Les différentes formes de prières varient avec la diversité même des âmes, dans le dialogue intime avec le Seigneur. Néanmoins, il est possible de distinguer plusieurs formes de prières. On distingue la prière silencieuse, la prière d’adoration, de louange ou de gratitude, de demande ou d’intercession (qui consiste à demander une grâce pour autrui, et dont l’on trouve de nombreux exemples dans la Bible[1] ). En outre, à la prière personnelle s’ajoute la prière dite publique : celle des différents offices liturgiques (prière officielle de l'Église), celle des grandes prières traditionnelles de l’Église (entre autres la prière que Jésus lui-même nous a enseignée, le « Notre Père » ou la salutation angélique à Marie, le « Je vous salue Marie », le « Credo », prière de confession, qui sont les prières fondamentales du Chrétien) ainsi que les différentes formes de dévotion populaire.

Prière à Dieu ou aux saints

La différence entre la prière où l’on se tourne vers Dieu et celle où l’on sollicite les saints est flagrante. Lorsqu’on se tourne vers Dieu, c’est vers le Créateur et Sauveur que va la prière ; c’est ce Dieu que l’on rencontre, et cette rencontre entretient la relation personnelle avec lui. La prière consolide et fortifie le lien créé avec lui, et par elle, Dieu transforme l’âme. C’est une relation originelle qui déploie dans l’ordre de la liberté la relation ontologique de la créature avec son Créateur. Prier les saints, c’est solliciter leur prière. Dans le Je vous salue Marie, cette forme de prière est explicite : « Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous ». Celui qui prie Marie demande à Marie de prier Dieu pour lui, assuré qu’il est que la prière de la Mère de Dieu sera entendue avec faveur par Dieu lui-même. Il en va de même des autres saints : ils sont priés de prier Dieu, et ils le font volontiers pour nous obtenir toutes sortes de grâces.

« Demandez et vous recevrez »

Certains pensent que si la prière de louange est positive, la prière d'intercession le serait moins : selon ces personnes, il n’est pas souhaitable de vouloir changer le Cœur de Dieu, qui connaît mieux que les hommes leurs besoins... Certes, il ne s’agit pas de chercher à changer le Cœur de Dieu en Le priant, mais c’est un fait que, par la prière, Dieu change le cœur du priant et de ceux pour qui il prie... C'est bien pourquoi le Christ insiste tellement dans l'Evangile :

« Demandez et vous recevrez ; frappez, l'on vous ouvrira ; cherchez et vous trouverez » (Mt 7, 7)

Car si la prière ne change pas le Cœur de Dieu, sans la prière de demande, la porte de l’âme reste close et la puissance de Dieu ne peut y entrer par effraction…


 

[1] Voir par exemple Daniel 9, en ligne

***

Pour en savoir plus

Sur les différentes formes de prière, en ligne  

***

Organisation de la section

L’étude propose une première définition la prière: elle est d’abord une rencontre, qui permet d’entrer en relation avec Dieu : l’exemple de différents saints et leurs définitions de la prière sont utiles pour mieux saisir ce qu’est la prière, ce qu’elle produit en celui qui prie et comment la Vierge Marie est un modèle insurpassable de contemplation (Jean-Paul II). Prier dans la foi et l’amour permet ainsi de demander et d’acquérir des vertus spirituelles, comme par exemple l’humilité, la charité…La prière s’adresse à ce Dieu connu par la Révélation. Elle se nourrit donc volontiers des lectures bibliques. Elle met en relation vivante avec la Sainte Trinité, à l’exemple de la Vierge Marie. Elle développe plusieurs attitudes intérieures : adoration, mais aussi demande, gratitude, louange, bénédiction, offrandes. Consciente de ses péchés, l’âme sollicite la miséricorde divine. La prière donne également des forces et des armes pour le combat spirituel que tous ont à mener, qui peut parfois aller jusqu’à des prières de libération et exorcismes, ainsi que pour traverser les épreuves que chacun a à vivre. Elle permet de suivre le Christ avec la Vierge Marie, jusque dans son mystère pascal. Les sacrements, et spécialement ceux qui sont réitérés fréquemment (Eucharistie et réconciliation) sont une rencontre exceptionnelle avec Dieu, une haute forme de prière. La contemplation de la sainteté de Marie permet de sanctifier le nom de Dieu en la vénérant et en cherchant à l’imiter. Elle conduit à la vigilance et à la constance de façon à réaliser dans la vie ce que le Christ demande à ses disciples : prier sans cesse maintenant et à l’heure de notre mort. La Vierge Marie et les différents saints qui viennent visiter la terre et laissent un message dans leurs apparitions insistent sur la nécessité et l’urgence de la prière, et sur son efficacité L’exemple de la Vierge Orante nous y conduit.

 

Équipe de MDN