Le Tombeau du Juste chez les Soeurs de Nazareth

Le tombeau du Juste

''C'était une grotte dont une pierre recouvrait l'entrée''

dit le Quatrième évangile en parlant du sépulcre de Lazare, sans préciser la forme de la pierre. Par contre, concernant le tombeau de Jésus, il est toujours question d'une pierre à rouler.

Ainsi sont décrits les trois types de sépulture anciennes : celle des pauvres sans pierre tombale, celle en puits fermé par une pierre comme nos caveaux mais souvent de grande dimension, celles en grotte avec une entrée à pierre roulée et un espace intérieur plus ou moins grand selon le nombre d'alvéoles et la taille de la salle de la pierre d'onction qui les précédait.

Dans l'Evangile de Marc, les femmes se demandent :

''Qui nous roulera la pierre du tombeau ?'' (Marc 16,3).

La pierre ferme un tombeau suffisamment grand puisque les femmes y pénètrent avant de constater qu'il est vide. Le tombeau décrit dans les évangiles pouvait donc ressembler à celui trouvé sous le couvent des soeurs de Nazareth dont la forme et le système de fermeture correspondent à la description évangélique.

Alors que les pauvres étaient inhumés dans des fosses comblées de terre et recouvertes de chaux, les gens aisés se faisaient creuser leur sépulture en dehors des villes, dans le roc. C'était alors une cavité plus ou moins profonde dans laquelle on déposait les corps enroulés dans des draps (linceuls), sans cercueil.

Plus tard, les ossements étaient recueillis dans des ossuaires. L'accès était bloqué par une meule, une pierre très lourde, engagée dans une étroite rainure. Plusieurs hommes étaient nécessaires pour la rouler.

L'emplacement possible du tombeau de saint Joseph

Ce type de tombe est fréquent en Judée et Galilée au 1er siècle. Si le ''Saint Sépulcre'' n'a rien gardé de sa forme originelle, on peut en voir aujourd'hui de bons exemples à Jérusalem (au lieu du ''Garden Tomb'' ou dans l'atrium de l'École Biblique) ou encore à Nazareth.

En effet, sous le couvent des Dames de Nazareth se trouve, on l'a dit plus haut, un tombeau tel celui décrit dans l'Evangile et qui, probablement, pourrait avoir été celui de Joseph : sa forme, son emplacement non loin du lieu où vécut la Famille, ainsi qu'une longue tradition en font foi

En effet, on nommait traditionnellement ce sépulcre le "Tombeau du Juste", en l'honneur de celui qui reçut de Dieu le Père la très grande dignité sur terre de "Gardien de la Famille" .

JE PARTICIPE !