Nazareth, hameau peuplé de descendants royaux ?

Nazareth, hameau peuplé de descendants royaux ?

Le hameau de Nazareth n'avait rien d'une petite ville à l'époque de Joseph et de Marie. À peine quelques familles resserrées autour de la petite synagogue. Tous les habitants étaient fils de David. Après l'exil à Babylone les rejetons des rois avaient préféré s'installer à l'écart des querelles politiques et religieuses qui faisaient rage à Jérusalem. De là le nom du hameau, Nazareth qui contient la racine Netzer, noble ou prince. Pour d'autres il s'agit de la racine rejeton dans le sens de descendant[1].

La période glorieuse des rois de Jérusalem était pour eux un passé bien révolu, et la situation quotidienne était des plus humbles. À la synagogue ou ailleurs, les habitants du petit hameau se souvenaient de la prophétie de Nathan à leur ancêtre commun, David, annonçant que le trône de Jérusalem serait toujours pourvu d'un roi issu de sa lignée. Mais du temps de Joseph, il n'y avait plus de roi à Jérusalem... Les romains étaient les occupants, et les descendants de David avaient tout avantage à rester discrets dans leur petit hameau aux portes de la Galilée.


[1] Enseignements reçus à l'Institut Biblique de l'Ecce Homo en 2000, principalement de Bernard Geoffroy, professeur de géographie biblique et guide pour la visite de Nazareth.


Extrait de l'homélie de p. Bernard-Marie,

Abbaye du Mont des Cats, le 19 mars 2010