Premier jour de la neuvaine à Notre Dame du Mont-Carmel
11 juillet 2021

Jour 5 : Avec le Père Jacques de Jésus, avec Marie orienter notre cœur vers Dieu



Père Jacques de Jésus (1900-1945)

Né le 29 janvier 1900 à Barentin dans une famille pauvre, Lucien Bunel est le quatrième de huit enfants. Il songe au sacerdoce et entre à l’âge de 12 ans au petit séminaire de Rouen. En 1924, il est nommé surveillant au collège Saint-Joseph du Havre où il découvre le monastère des carmélites. Il est ordonné prêtre l’année suivante et se révèle un éducateur talentueux et un apôtre ardent. Mais son cœur entend un appel à une vie plus contemplative. Après bien des luttes intérieures et extérieures, il quitte le diocèse de Rouen et entre au noviciat des carmes déchaux à Lille à l’âge de 32 ans, sous le nom de frère Jacques de Jésus. 

En 1934, il est envoyé au couvent d’Avon pour fonder et diriger le petit collège Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus. Il y déploie les multiples ressources pédagogiques de son âme d’éducateur. En 1939, il est mobilisé pour la guerre, fait prisonnier puis libéré. Le Petit Collège ouvre de nouveau en 1941. Mais le cœur du Père Jacques est blessé par les actes de barbarie du régime nazi : il se met du côté de ceux qui souffrent et qui sont persécutés.

Après être entré dans la Résistance, il accueille au collège trois enfants juifs en mars 1943. Il sera arrêté avec eux par la Gestapo le 15 janvier 1944, laissant ces mots aux élèves : « Au revoir, les enfants, continuez sans moi ! »

Emprisonné à Fontainebleau puis déplacé à Compiègne et à Sarrebrück (Allemagne), il est déporté au camp de Mauthausen puis à Gusen (Autriche)... D’étape en étape, son rayonnement grandit. Stimulant par son attitude, il réchauffe par sa parole et se fait tout à tous. Auprès des croyants et des non-croyants, des Français et des déportés d’autres nationalités, il témoigne de la dignité de tout homme. Dans ces lieux de mort et de déchéance programmées, il parvient à célébrer l’Eucharistie et à donner le pardon de Dieu, manifestant ainsi le triomphe de la Vie sur la barbarie. 

Peu après la libération du camp de Mauthausen, à bout de forces, il s’éteint le 2 juin 1945 à Linz. Son corps est rapatrié à Avon et repose désormais dans le cimetière des frères. La cause de béatification du Père Jacques est en cours. 

Le cinéaste français Louis Malle a rendu hommage au Père Jacques, qui était le directeur de son école primaire, dans le film Au revoir les enfants (1987). Un Mémorial Père Jacques vient par ailleurs d’être inauguré le 2 juin 2021 au couvent des Carmes d’Avon pour permettre à tous de mieux le connaître.


La Vierge Marie et le Père Jacques de Jésus 

« (...) Et c’est de la Sainte Vierge que je vais vous parler ce matin et de la Vierge aperçue sous ce jour d'une réalisation merveilleuse de virginité. Et quand j'emploie ce terme de virginité je veux que vous compreniez qu'une âme peut rester vierge même dans l'état de mariage, que la virginité n'est pas à confondre avec la chasteté : la virginité d’âme, c’est cet état d’une âme qui reste tellement détachée de tout ce qui est en bas, qu'elle reste absolument attachée en Dieu, confondant sa volonté avec celle de Dieu et ne voulant que ce que Dieu veut.

Cette virginité profonde, cette virginité totale, cette virginité qui absorbe l’être tout entier et non pas seulement une portion de l’être…, Marie en a été une réalisation très belle, une réalisation exemplaire, absolue. Rien en elle n’est bas, mais toute son attention, tout son amour, toute sa vie demeurent fixés en Dieu ; tout tend vers le Ciel. » (Extrait d’une retraite au Tiers-Ordre Carmélitain à Chaville - méditation du 24 septembre 1936.)

« Dieu est la Toute-Puissance incréée, Marie est la Toute-Puissance créée. Écoutez la voix mélodieuse et ardente de la multitude des saints et des Docteurs qui montent de tous les points de la Terre et de tous les temps passés pour nous répéter en variant leurs expressions : “Toutes les grâces passent par Marie, Dieu n’accorde aux hommes aucune faveur, il n’exauce aucune prière qu’il ne fasse passer son bienfait par les mains de sa Mère.”

Quelle confiance avoir en elle et combien la prier. Ne jamais s’endormir sans le chapelet roulé au bras en en égrenant une dizaine ou deux !... » (Extrait d’une retraite prêchée à des jeunes filles dans la vie professionnelle le 10 octobre 1927.)

 

Méditation

Quelle profonde invitation lisons-nous là ! En dehors de ce temps de l’endormissement plus ou moins facile pour les uns et les autres, combien de fois au cours d’une journée disposons-nous du temps de prier une dizaine de chapelet ! Quel est alors notre problème ? Nous ne croyons pas assez profondément combien ce que le Père Jacques de Jésus nous dit aujourd’hui est vrai et vital !

 

Prière 

Demandons à nos amis les saints et les saintes du Ciel de partager avec nous leur confiance en Marie. Tout ce qui est à eux est à nous quand il s’agit de choisir de faire confiance. Notre confiance se concrétise dans la prière régulière au cœur du quotidien. 

Notre-Dame de la transparence, en Toi et à travers Toi Dieu nous parle : donne-nous un cœur simple, remplis-nous d'allégresse. 

Ô Vierge du Fiat et du Magnificat, rends nos coeurs transparents comme le tien. 

Notre-Dame de l'humilité, cachée dans la foule, enveloppée dans le mystère, aide-nous à porter la Bonne Nouvelle au monde et à nous immerger dans le mystère du Christ pour en communiquer quelque chose à nos frères. 

Notre-Dame de la fidélité, toi qui sans cesse « recherchais le visage du Seigneur », toi qui as accepté le mystère et qui l'as médité dans ton coeur, toi qui as vécu en accord avec ce que tu croyais, toi qui fus l'exemple même de la constance dans l'épreuve comme dans l'exaltation, aide-nous à tenir nos engagements, en bons et fidèles serviteurs, jusqu'au dernier jour de notre vie sur la Terre. 

Saint Jean-Paul II

 

Chant

Joie du peuple de Dieu
Marie servante et Reine
garde tes enfants sur les chemins de paix
Toi qui sais le poids de nos peines
 
Joie du peuple de Dieu
Bergère du silence
la parole en toi pouvait donner son fruit
Apprends-nous la sainte espérance
 
Joie du peuple de Dieu
Ô Reine des apôtres
guide-nous vers ceux qui ont perdu l’espoir
Messagère au seuil du Royaume
 
Joie du peuple de Dieu
prends dans ton coeur de Mère
les appels muets de tous les malheureux
près de toi au pied du Calvaire
 
Joie du peuple de Dieu
tu règnes dans la gloire
Quand viendra le jour, nous redirons au Ciel
avec toi le chant de victoire 
 
Jean Lévêque, ocd

 

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria