Quatrième jour de la neuvaine au Sacré-Cœur de Jésus
05 juin 2021

Jour 4 : Prions le Sacré-Cœur de Jésus pour les familles touchées par la maladie

« Ô Cœur aimable de mon Jésus, l'amour de tous les cœurs vous est dû de bon droit. Pauvre et malheureux le cœur qui ne vous aime pas ! »
(Saint Alphonse-Marie de Liguori)

En ce quatrième jour de la neuvaine, prions ensemble le Sacré Cœur de Jésus pour toutes les familles touchées par la maladie, que le Seigneur les réconforte et les console.
 

Salve Regina

Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde,
Notre vie, notre douceur, notre espérance, salut !
Vers toi nous crions, enfants d’Ève exilés,
Vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant
Dans cette vallée de larmes.
Ô toi notre avocate,
Tourne vers nous ton regard miséricordieux
Et Jésus, le fruit béni de tes entrailles,
Montre-le nous après cet exil.
Ô clémente, ô douce Vierge Marie.


Invocations 
et prières

Ô mon Jésus, qui avez dit : « Demandez, et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira » (Luc 11:9), voici que je frappe à votre porte, que je cherche et demande que vous puissiez tourner votre regard plein d'amour et de compassion vers toutes les familles touchées par la maladie à travers le monde et en France.

  • Puis réciter un Notre Père, un Je vous salue Marie, un Gloire au Père.

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Ô mon Jésus, qui avez dit : « En vérité je vous le dis, tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon nom, Il vous l’accordera » (Jean 14:13), voici que je demande à votre Père, en votre nom, qu'il accepte de tourner son regard plein d'amour et de compassion vers toutes les familles touchées par la maladie à travers le monde et en France.

  • Puis réciter un Notre Père, un Je vous salue Marie, un Gloire au Père.

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !

Ô mon Jésus, qui avez dit : « En vérité Je vous le dis, le Ciel et la Terre passeront mais mes paroles ne passeront pas » (Matthieu 24:35), voici que, m’appuyant sur l’infaillibilité de vos saintes paroles, je vous demande de bien vouloir tourner votre regard plein d'amour et de compassion vers toutes les familles touchées par la maladie à travers le monde et en France.

  • Puis réciter un Notre Père, un Je vous salue Marie, un Gloire au Père.

Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance et j’espère en vous !


Oraison

Ô Cœur Sacré de Jésus, à qui il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et concédez-nous la grâce que nous vous demandons, par l’intercession du Cœur Immaculé de votre Mère qui est aussi la nôtre.

Saint Joseph, père adoptif du Sacré-Cœur de Jésus, priez pour nous.

 

Méditation

« Par la mort, la famille ne se détruit pas, elle se transforme, une part d’elle va dans l’invisible. On croit que la mort est une absence, quand elle est une présence discrète. On croit qu’elle crée une infinie distance, alors qu’elle supprime toute distance, en ramenant à l’esprit ce qui se localisait dans la chair. Que de liens elle renoue, que de barrières elle brise, que de murs elle fait crouler, que de brouillard elle dissipe, si nous le voulons bien. Vivre, c’est souvent se quitter ; mourir, c’est se rejoindre. Ce n’est pas un paradoxe de l’affirmer. Pour ceux qui sont allés au fond de l’amour : la mort est une consécration, non un châtiment… » (P. Antonin Sertillanges)

 

Prière pour la France de Marcel Van

Je termine par la prière que Jésus à dicter à Marcel Van pour la France en 1945 : « Petit enfant de mon amour, écoute, je vais te dicter une prière et cette prière, je veux que les Français me la récitent… » :

Seigneur Jésus, aie compassion de la France,
daigne l’étreindre dans ton amour et lui en montrer toute la tendresse. 
Fais que, remplie d’amour pour toi, elle contribue à te faire aimer de toutes les nations de la terre. 
Ô amour de Jésus,
nous prenons ici l’engagement de te rester à jamais fidèles 
et de travailler d’un cœur ardent à répandre ton règne dans tout l’univers. 
Amen. 

 

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria