Sixième jour de la neuvaine à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse
23 novembre 2020

Jour 6 - 23 novembre : Dans la lumière des Anges de saint Michel

 

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

 

« Que cette offrande soit portée par ton Ange en présence de ta Gloire sur ton Autel céleste (prière eucharistique n° 1). » Son Ange dit à Catherine : « Ma Sœur !... Venez à la Chapelle, la Sainte Vierge vous attend !… Soyez tranquille, il est 11h et demie, tout le monde dort bien. Venez, je vous attends. »

 

Le nombre 23

Le 23 du mois correspond à la fin de la neuvaine mensuelle au Mont Saint-Michel.

23 septembre 1600 : Ordination de saint Vincent de Paul à Château-L’Évêque (Dordogne) qui recommandera que soit prise en honneur dans la congrégation de la Mission la sainte Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ. Le 23 septembre est aussi, en 1826, l’ordination de saint Jean-Gabriel Perboyre, premier saint de Chine, grand diffuseur de la Médaille Miraculeuse en Chine et martyr sur une croix à Wuhan (anciennement Tchang Fou) sous le signe de la Croix Glorieuse le 11 septembre 1840. La Croix glorieuse brilla en Occident cette même année le 17 décembre 1826 (1er jour de la neuvaine de Noël pour l’Enfant-Dieu et pour la France) sur la France dans le ciel de Migné-Auxances au nord de Poitiers, là où sainte Radegonde (deuxième reine de France) reçut la relique de la vraie Croix du Christ le 19 novembre 569. Lors du martyre de saint Jean-Gabriel en 1840, une Croix lumineuse brilla aussi dans le ciel de l’Orient jusqu’à Pékin à 1000 km ! Les Chinois dirent : « C’est le Signe qu’adorent les chrétiens ! » Il s’agit du Signe du Fils de l’homme annoncé par Jésus dans l’Évangile « comme l’éclair brillant de l’Orient à l’Occident » (Mt 24, 27).

La Vierge dit à Catherine : « Le moment viendra où le danger sera grand : on croira tout perdu… La Croix sera méprisée, le sang coulera dans les rues. Le monde entier sera dans la tristesse. » Catherine verra un crucifix noir sur Paris en 1848. 

Notons aussi que, le 23 novembre 1944, le Maréchal Leclerc, membre de l’association Mariale avec son épouse (fidèle de la rue du Bac), termine de libérer la France en entrant dans Strasbourg. Le 8 mai, jour de saint Michel au Gargano (8 mai 490) et au château Saint-Ange (8 mai 590), est signée la capitulation de l’Allemagne nazie en 1945. La mort de Leclerc, le 29 novembre 1947, jour anniversaire des Filles de la Charité, contribuera aussi, en rassemblant les Français, à réconcilier la France et à la libérer ainsi d’une insurrection communiste qui couvait (cf. les apparitions de l’Île-Bouchard).

 

Prières

Prions pour les prêtres et les martyrs chrétiens, si nombreux encore au XXIe siècle… Que tous les chrétiens puissent traverser les épreuves actuelles et futures dans l’espérance et la lumière de la Croix glorieuse avec le secours du saint Rosaire de Marie et l’aide de saint Michel Archange !

Je récite une dizaine de Chapelet : Pater, 10 Ave, Gloria

 

« Ô Marie Conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. »

  

Chants

Ô Sainte Croix, ô Croix de Lumière ! Ô Sainte Croix, ô Croix d’Amour !         

Rayonnez maintenant sur notre Terre la lumière de l’Amour trinitaire.   

(Cf prière n° 67, 4 couplets dont l’un est la prière de la médaille de la Croix de saint Benoît. Croix qui fut originellement celle du chapelet des Filles de la Charité au temps de sainte Louise…)

Prière du Scapulaire Rouge de la Sainte Passion du Christ et de la compassion de Marie*         

« Sainte Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, sauvez-nous (sauvez-nous)
Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie (Bis : et Joseph…), protégez-nous (protégez-nous) ! »

(*révélée à Sœur Apolline Andriveau, Fille de la Charité, le 26 juillet 1846 à Troyes)

 

Rester informé

Recevoir la newsletter de l'association

Recevoir le magazine Ave Maria