Ghana


Le Ghana a été évangélisé de façon successive, par les Français, les Portugais, les Hollandais (qui chassèrent tous ceux qui les avaient précédés). L’arrivée des pères des Missions Africaines en 1880, ainsi que des Sœurs missionnaires de Notre-Dame-des-Apôtres a permis la renaissance du catholicisme.

***

Le Ghana a été évangélisé successivement par les Français, les Portugais, les Hollandais (qui chassèrent tous ceux qui les avaient précédés) et les pères des missions africaines arrivèrent en 1880.

Le sanctuaire marial le plus important du pays est probablement celui de Buoho, construit en 1949, il attire aussi des protestants et des musulmans. [1]

Par ailleurs, il semblerait que Marie est apparue au peuple de ce pays à une date indéterminée. La personne favorisée de cette apparition aurait perçu le parfum d’une fleur, généralement une rose, avant chaque apparition. [2]


[1] Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 691-694

[2] selon D. V. Wieseman, Cours IMRI à l’université de Dayton, 2004, 7. René LAURENTIN, article « Ghana », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Fayard, Paris 2007.

***

Pour en savoir plus

-sur l’histoire des Missions au Ghana

-sur le continent africain et la Vierge Marie, dans l'Encyclopédie mariale 

-sur la Vierge Marie et le continent africain, dans l’Encyclopédie mariale 

L’équipe de MDN.