Sanctuaires marials de Galilée


La Galilée est le nom historique et biblique d’une région fertile du nord de l’ancienne Palestine, qui comprend des collines, plus ou moins élevées. Elle s’étend d’ouest en est, du Jourdain à la plaine côtière méditerranéenne, et du nord au sud, de Dan jusqu’aux monts Carmel et Guilboa. Jésus y a vécu la majeure partie de sa vie. Elle recouvre plus du tiers d’Israël.

***

Un peu d’histoire

Lors de l'entrée des Israélites en Canaan, le territoire galiléen est réparti entre quatre tribus : Asher, Zabulon, Nephtali et Issachar, qui vont s’affranchir des Cananéens.

Après la division du royaume de Salomon, la Galilée fut rattachée au royaume du Nord (royaume d'Israël), puis elle devint une province assyrienne, avant de tomber sous la domination romaine.

La Galilée, Jésus et la Vierge Marie

C’est en Galilée, à Nazareth, qu’eut lieu l’Annonciation, que s’est écoulée la plus grande partie de la vie de Jésus, c’est à Cana[1] qu’il a accompli son premier miracle, et de petites villes comme Capharnaum, Magdala, Naïm sont célèbres grâce aux évangiles.[2]


***

Pour en savoir plus

Sur la Galilée de l’Évangile, en ligne 

Sur la Galilée au temps de Jésus, dans l’Encyclopédie mariale

***

Organisation de la section

Nous vous proposons dans cette section quelques articles sur Nazareth (la basilique de l’Annonciation ; la fontaine de la Vierge ;  le texte de l’homélie de saint Jean-Paul II à Nazareth en l’an 2000) ; sur  Cana (le sanctuaire de la médiation de Marie), ainsi que le monastère de Notre-Dame du Mont-Carmel à Haïfa .

 

 

Équipe de MDN.