Buddu (Ouganda)

Buddu : Marie, santé des malades

En 1895, il y eut une peste très grave, appelée Kampuli. Le 24 février, on fit trois jours de jeûne, une longue procession, et une consécration à Marie avec le vœu de construire une chapelle sur la colline. Et dans les quinze jours suivants, il n’y eut plus aucun nouveau cas de peste, tandis que ceux qui étaient déjà malades avant la procession guérissaient sans médicaments.

La chapelle fut bénie le 8 septembre sous le vocable « Marie, santé des malades », ou « consolatrice des affligés ».

En 1955, au moment de la croisade du rosaire en famille, les chrétiens de Buddu, fidèles au rosaire quotidien, s’improvisèrent fabricants de chapelets et visitèrent des familles très éloignées, au prix de grands sacrifices.

Aujourd’hui, la ferveur mariale n’a pas diminué,

et la superstition des débuts a disparu.

__________

Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 773-785

JE PARTICIPE !