La médaille miraculeuse - quelques faits miraculeux.

La médaille miraculeuse - quelques faits miraculeux.

De juillet à décembre 1830 sœur Catherine Labouré, jeune novice, des Filles de la Charité, rue du Bac à Paris, reçoit l'immense faveur de s'entretenir trois fois avec la Vierge Marie. Durant ces apparitions, la Vierge demande que soit frappée une médaille avec l'inscription « ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».

Quand éclate à Paris, en février 1832, une terrible épidémie de choléra, qui va faire plus de 20.000 morts, les sœurs commencent à distribuer les premières médailles. Les guérisons se multiplient, comme les protections et les conversions. C'est un raz-de-marée. Le peuple de Paris appelle la médaille « miraculeuse ».


Cf. http://www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/FR/c__Les_Apparitions.asp

Le miracle est possible parce que Dieu est présent à sa création - c'est le dogme de la création, qui est aussi une création « continue », une « providence » (CEC 301-308). Ce dogme de la création ne s'oppose pas à la science.