L’admirable fécondité de la Reine des apôtres

L’admirable fécondité de la Reine des apôtres

L'auteur de "Cum clamore valido" non seulement admire la fécondité spirituelle de Marie mais la prend pour modèle, pour source d'inspiration.

N.B. L'auteur "fait parler" Jésus au sujet de Marie.

Oui, le secret de l'admirable fécondité de sa maternité est qu'elle fut tout ensemble :

Mère Vierge au Cœur immaculé

Mère Martyre au Cœur transpercé.

C'est ainsi qu'elle est parfaite Reine des apôtres. [...]

Mère Martyre :

Pour devenir Mère des enfants de Dieu, ce sont toutes les douleurs du Calvaire que Marie a dû endurer ! Car c'est alors seulement que, du haut de ma croix, j'ai laissé tomber les paroles la sacrant de ce titre pour l'éternité, lui conférant et lui confiant la maternité universelle des âmes.

"Voici ta mère ! ... Voici ton Fils !" (Jn 19, 26-27).

Parole créatrice comme toutes mes paroles ! A l'heure même où je la prononçais, apercevant dans une immense vision de tendresse toute la famille humaine à travers mon apôtre vierge, je créais en Marie un vrai cœur de mère pour chaque membre de cette famille, tandis que je créais chacun vrai enfant de Marie, enfant de ses douleurs co-rédemptrices.

Aussi chaque âme chrétienne peut dire : Je suis née du martyre de Marie ! du martyre volontaire de Marie ! car, si silencieux que fût son Fiat d'acquiescement, vous ne pouvez douter de sa réalité profonde, intime, toute pleine de Magnificat ! Réponse que J'attendais pour prononcer le Consummatum est [tout est accompli] (Jn 19, 30) de mon œuvre rédemptrice.

Comme pour Marie, c'est Jésus dans les âmes qui fait le martyre de l'apôtre, martyre amoureusement tourmentant d'une grande soif maternelle de donner naissance et croissance au Christ, afin d'élargir toujours plus le cercle de la grande famille adoptive divine, pour l'éternelle glorification de l'Infinie Bonté !

Mère Vierge, féconde par l'Esprit Saint :

 

La maternité de l'apôtre doit être aussi, comme pour Marie, une maternité vierge. Le sens de cette virginité spirituellement féconde se trouve dans la réponse de l'ange à la question « comment cela se fera-t-il ? » - L'Esprit Saint viendra en vous ; c'est pourquoi le fruit saint qui naîtra en vous sera appelé Fils de Dieu. (Lc 1, 35).

L'habitation, l'animation, l'opération en l'âme de l'apôtre de l'Esprit Saint est le grand secret de toute fécondité spirituelle : ce qui est né de l'Esprit est esprit (Jn 3, 6). Toute activité prenant naissance en cette flamme donne naissance à une œuvre , produit un fruit quin peut, en vérité, s'appeler Fils de Dieu !


Cum clamore valido, Paris 1943, p. 69-73.

L'auteur est une religieuse qui a souhaité garder l'anonymat,

(Nihil obstat, Jos. Du Bouchet, s.j. 18 mars 1943. Imprimatur A. Leclerc, 28 mai 1943).

 

 

JE PARTICIPE !