La fiancée Shabbat et Notre Dame de la Salette

Lekha Dodi (Cf. la fiancée Shabbat) et Notre Dame de la Salette

La Vierge Marie est apparue à La Salette (Alpes française) le 19 septembre 1946, un samedi en fin d'après midi... Roy Schoeman commente :

En tant que Juif, j'étais frappé et profondément ému quand j'ai lu les mots de Marie à La Salette : "Je vous ai donné six jours pour travailler dur, le septième je l'ai gardé pour moi-même".

Dans une perspective juive, il est très naturel, presque inévitable d'associer Marie avec le 7° jour, le sabbat.

Dans la tradition juive le Shabbat est vu comme une épouse, sous le nom de la "reine du Shabbat". C'est l'anti-chambre du Royaume Messianique, une sorte d'avant-goût de ce qui est à venir.

[L'auteur offre comme explication une libre traduction du « Lekha Dodi », qui est un chant juif traditionnel le soir du Shabbat Dieu invite Israël, le bien-aimé (Dodi), à accueillir le shabbat personnifié au féminin (la reine Shabbat).]

Viens mon bien-aimé,

saluons Shabbat la fiancée, la Reine des nos jours.

Venez, saluons tous Shabbat, la Reine suprême.

Source des bénédictions dans toutes les régions du monde,

ointe et régnante depuis les temps les plus reculée,

dans la pensée elle a précède les six jours de la Création.

Viens mon bien-aimé,

saluons Shabbat la fiancée, la Reine des nos jours.

Lève-toi et secoue la poussière de la terre.

Revêts-toi de glorieux vêtements qui font voir ta valeur.

Le Messie nous conduira tous bientôt vers la nouvelle naissance.

Mon âme ressent maintenant les chauds rayons de la rédemption.

Viens mon bien-aimé,

saluons Shabbat la fiancée, la Reine des nos jours.

Réveille-toi et lève-toi afin de saluer la nouvelle lumière,

car dans ton rayonnement le monde sera éclairé.

Chante, car les ténèbres ont disparu de notre regard.

Le Seigneur manifeste à travers toi sa Gloire.

Viens mon bien-aimé,

saluons Shabbat la fiancée, la Reine des nos jours.

Alors tes destructeurs seront eux-mêmes détruits.

Les ravageurs au loin vont vivre dans le vide.

Ton Dieu alors te célébrera dans l'excès de joie,

comme un fiancé rencontrant le regard de sa fiancée.

Viens mon bien-aimé,

saluons Shabbat la fiancée, la Reine des nos jours.

[Tout le monde se lève et se tourne vers l'entrée en saluant symboliquement la fiancée Shabbat]

Viens en paix, ami de l'âme, doux dons du Seigneur,

saluée avec joie et adorée autant par des chants,

Parmi le peuple de Dieu en accord dans la foi.

Viens, Fiancée Shabbat, viens la couronne des jours,

Viens mon bien-aimé,

saluons Shabbat la fiancée, la Reine des nos jours.

Presque tous ces mots pourraient être chantés en l'honneur de la Reine du Ciel, la Reine de la Salette, bienheureuse Vierge Marie !


Roy Schoeman

http://www.salvationisfromthejews.com/justarticles.html

JE PARTICIPE !