Une prière simple de consécration à Marie (Thérèse Cornille 1917-1989)

Une prière simple de consécration à Marie

Thérèse Cornille (13 mai 1917- 4 décembre 1989) est la fondatrice des foyers Claire Amitié, pour jeunes ouvrières en difficulté, et des foyers maternels Claire Amitié (pour jeunes mamans célibataires).

Marie veille sur son enfant qui ne la lâche pas [1]

Dans son attitude à l'égard de Marie, Thérèse Cornille dévoile son âme d'enfant, élément essentiel de sa vie spirituelle. Mettant sa main dans celle de sa Mère et se laissant guider par elle, elle comprend profondément la puissance de la médiation maternelle de Marie et se consacre à elle totalement. Main dans la main, elle marche sans crainte sur le chemin de la foi, certaine d'être guidée dans toutes ses entreprises. Sur sa route, mettant ses pas dans les siens, elle lui parle librement de tous ses projets (19 juillet 1972). Et Marie veille sur son enfant qui ne la lâche pas. Pour être certaine d'être bien dans la volonté de Dieu, c'est avec Marie qu'elle fait un pacte. Elle lui dit : pour que nous soyons bien d'accord, envoyez-moi l'argent dont j'ai besoin (pour les Foyers) un jour de votre fête. Il en a toujours été ainsi.

Les animatrices des foyers Claire amitié témoignent[2]

Les animatrices, dans leurs témoignages, notent souvent l'entière confiance de Thérèse en la Vierge Marie, qu'elle a déclarée mère et responsable des foyers :

« Fais ce que tu peux, et laisse Marie agir, c'est son foyer », conseille-t-elle à l'une.

Une autre précise : « Avec elle, on commençait par prier Marie pour qu'elle nous habite et qu'elle nous éclaire. Elle aimait Marie, et avait confiance en elle. »

Plusieurs autres, peu sensibles à la dévotion mariale en entrant à Claire amitié, ont appris de Thérèse à changer leur point de vue : « Mais pour moi, s'exclame-t-elle, la Vierge Marie est une personne vivante ! Elle est là, je suis avec Elle ! »

Elle dit souvent avec ses animatrices : « Nous sommes de Marie de Nazareth ».

L'une d'entre elles, à une amie qui lui demande si Thérèse ne les attache pas trop à Marie, répond : « En tout cas, c'est par elle que j'ai adhéré au Christ. »

Prière de consécration composée par Thérèse Cornille[3]

Thérèse Cornille demande à Marie de l'introduire toujours plus profondément dans le grand mystère de la Rédemption du monde, de la conduire à Jésus.

Chaque jour, elle prononce une consécration inspirée de saint Louis-Marie de Montfort :

Je te choisis aujourd'hui ô Marie, en présence de tant de témoins bienheureux du ciel, pour ma Mère et ma Reine.

Je te livre et te consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, ma liberté, mon intelligence et ma volonté, toutes mes facultés, tous mes biens extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures.

Je m'engage à t'obéir et à me laisser conduire par toi, comme un enfant, te laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient, sans exception, pour la plus grande gloire de Dieu, dans le temps ma vie terrestre et pour l'éternité.


[1] Extraits de : Lucienne Sallé, Prier 15 jours avec Thérèse Cornille, fondatrice des foyers claire amitié, édition Nouvelle Cité, 2005. p. 54-55

[2] Jean Werquin, Thérèse Cornille, Cerf, Paris 2001. p. 62

[3] Lucienne Sallé, Prier 15 jours avec Thérèse Cornille, fondatrice des foyers claire amitié, édition Nouvelle Cité, 2005. p.57

Site officiel de l'Association : claireamitie.org


Synthèse F. Breynaert

JE PARTICIPE !