Marie, Eve et la terre vierge dans les apocryphes

Marie, Eve et la terre vierge dans les apocryphes

Le rapprochement entre l'Annonciation et la Genèse sera un grand thème patristique dès le second siècle. Il est significatif de trouver des fragments, modeste et fugaces, chez les auteurs inconnus des apocryphes : Marie-Ève (Protévangile); Marie Vierge - terre vierge (Évangile de Philippe).

Selon une légende hébraïque le serpent aurait eu relation sexuelle avec Ève. Sur ce fond légendaire, l'auteur du Protévangile de Jacques imagine que Joseph en voyant Marie enceinte aurait pensé: « Qui a commis ce délit dans ma maison et a corrompu cette Vierge? Que ne se répète pas l'histoire d'Adam qui pendant qu'il glorifiait Dieu, le serpent trouva Ève seule et le trompa? En serait-il arrivé de même à moi? » (Protévangile de Jacques, XIII).

L'Évangile de Philippe rapproche l'Annonciation et la Genèse: « Adam exista au moyen de deux vierges: l'esprit et la terre vierge. Donc le Christ est né d'une Vierge, pour rétablir de la chute initiale.» (Évangile de Philippe, n. 119).


A. Gila

JE PARTICIPE !