Marie Mère de Dieu


La maternité divine de la Vierge Marie est l’un des quatre dogmes marials. Cette maternité de la Vierge Marie s’est initiée lors de l’Incarnation de Son Fils, Jésus Christ, notre Rédempteur, comme nous le rapportent les Écritures. Cependant, le dogme de cette maternité, par lequel l’Église désigne Marie sous le nom de Theotokos (Mère de Dieu), s’est élaboré au fil du temps et la réflexion s’est enrichie notamment en ce qui concerne la maternité qu’elle exerce envers les hommes.

***

L’Annonciation et l'Incarnation

Le grand mystère de l’Incarnation du Christ s'est accompli dans un ineffable dialogue, que nous rapporte l’évangile de Luc.

"Au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d'une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle, et dit: Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi.

Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit: Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n'aura point de fin.

Marie dit à l'ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? L'ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. Voici, Elisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois. Car rien n'est impossible à Dieu.

Marie dit: Je suis la servante du Seigneur ; qu'il me soit fait selon ta parole ! Et l'ange la quitta."   (Luc 1, 24-38)

Marie "Theotokos", c'est-à-dire "Mère de Dieu"

Tel est le récit biblique de l'incarnation du Fils de Dieu fait homme, par l'opération du Saint Esprit, dans le sein d'une jeune fille de Galilée, la vierge Marie, accordée en mariage à Joseph, charpentier à Nazareth. Ainsi, une créature entre les créatures, Marie de Nazareth, "à l'heure de la plénitude des temps" (Ga 4, 4), a donné un corps au Verbe de Dieu fait homme, Vrai Dieu et vrai Homme, devenu chair de sa chair...

Un dogme marial

Le dogme de la maternité divine de Marie s’est élaboré au fil du temps et a ainsi développé la place de Marie dans l’histoire du salut. Les deux premiers dogmes marials (Marie Mère de Dieu et la virginité perpétuelle de Marie) sont communs aux différentes confessions chrétiennes : Marie est déclarée Theotokos (« Mère de Dieu ») par le concile d'Éphèse (431) et sa virginité perpétuelle est affirmée par le deuxième concile de Constantinople (553).

***

Pour en savoir plus

-sur les 4 vérités dogmatiques concernant la Vierge Marie, dans l’Encyclopédie mariale 

***

Organisation de la section

Une première vue d’ensemble permet de mieux comprendre ce que recouvre le terme de « Marie Mère de Dieu » et comment il s’est développé au fil du temps. Après la présentation de ce que nous disent le Catéchisme de l’Église catholique sur la mère du Fils de l’homme et Fils de Dieu, les Évangiles de l’enfance  et une réflexion sur l’impact de la maternité de Marie sur notre foi  l’étude se poursuit par une perspective historique du dogme de la maternité de Marie : la patristique avant Nicée, et les conciles de Nicée, le premier concile de Constantinople (381), le concile d’Éphèse de 431, le concile de Chalcédoine (451, le 2è concile de Constantinople (553) et le 2è concile de Latran (649). L’étude présente également ce que dit la tradition de l'Église qui a suivi ces conciles (les saints, le magistère etc.) sur la mère de Dieu , et ce qu’a ajouté le concile Vatican II à ce dogme, pour se terminer sur une réflexion sur Marie, mère des hommes.

L'équipe de MDN.