Le concile de Chalcédoine (451)


Quatrième concile œcuménique du christianisme, le concile de Chalcédoine , qui a eu lieu en 451, a été convoqué par l'empereur byzantin Marcien et son épouse l'impératrice Pulchérie. Son objectif a été de réaffirmer, contre les monophysites qui affirmaient que le Christ n’avait qu’une nature, les deux natures du Christ, vrai Dieu et vrai homme. Il réaffirme en même temps la maternité divine de Marie. Ses principales conclusions sont résumées dans le symbole de Chalcédoine.

***

Le Christ

Le Christ est la vérité sur Dieu et la vérité sur l'homme.

Le concile de Chalcédoine précise l'union hypostatique, c'est à dire l'union de la nature humaine et de la nature divine dans une seule personne, le Christ :

« En suivant les saints Pères, nous enseignons tous unanimement

que soit confessé

un seul et même Fils, Seigneur, l'unique engendré,

reconnu en deux natures,

sans confusion,

sans changement,

sans division

et sans séparation.

la différence des natures n'est pas enlevée par l'union, mais au contraire la propriété de chaque nature demeure, et chacune concoure dans une unique personne et une seule hypostase. » (DS 302)

La Vierge Marie

Marie, la vierge, la mère de Dieu, est la garantie de l'identité du Christ :

« En suivant les saints Pères, nous enseignons tous unanimement
que soit confessé

un seul et même Fils, notre Seigneur Jésus Christ.

Le même, engendré du Père avant les siècles selon la divinité,

[engendré] dans les derniers jours pour nous et pour notre salut,

de Marie la Vierge, la mère de Dieu, selon l'humanité. » (DS 301)

 

A. Gila et l’équipe de MDN.

 

***

Pour en savoir plus

–sur le concile de Chalcédoine et son apport théologique, dans l’Encyclopédie mariale

-sur le rôle de st Cyrille d’Alexandrie dans le concile de Chalcédoine, dans l’Encyclopédie mariale

-sur st Cyrille et l’affirmation de la maternité divine de Marie, dans l’Encyclopédie mariale

-sur le rôle du pape Léon le Grand dans le concile de Chalcédoine, dans l’Encyclopédie mariale

-sur st Jean Damascène et la Vierge Marie, Mère de Dieu et non déesse, dans l’Encyclopédie mariale

-sur Marie Mère de Dieu, dans l’Encyclopédie mariale 

A.Gila et l’équipe de MDN.