Marie et les Juifs (Idelfonse de Tolède 607-667)


L’une des œuvres majeures de Saint Ildefonse de Tolède (607-667), écrivain et poète de grande éloquence, est le traité qu’il écrivit pour la défense de la Virginité perpétuelle de la Vierge Marie, intitulé Libellus de virginitate Sanctae Mariae contra tres infideles. Au troisième chapitre de cet ouvrage, il s’adresse aux Juifs qui, avec d’autres, refusaient de croire en la virginité perpétuelle de la Vierge Marie.

***

« Voilà que notre Vierge vient de ta souche, elle vient de ta progéniture, elle dérive de ta racine, elle dérive de tes générations, et vient de ton peuple, elle vient de ta nation, elle vient de ton origine, elle dérive de ton origine même.

Elle appartient cependant à notre foi, à notre confession, à notre consentement, à notre respect, à notre dévotion, à notre louange, à notre prédication, à notre célébration, à notre défense, à notre revendication. »

Source :

-Ildefonse de Tolède, Libellus de virginitate Sanctae Mariae contra tres infideles, III, 1 . Cité par

-L. GAMBERO, Testi mariani del primo millennio, III, Città nuova editrice, 1990 p. 656.

***

Pour en savoir plus

-sur st Ildephonse de Tolède, dans l’Encyclopédie mariale 

-sur la Virginité perpétuelle de la Vierge Marie, dans l’Encyclopédie mariale