icône Mère de Dieu Pélagonitissa


La Pélagonie est une vallée entre la République de Macédoine et la Grèce. Beaucoup d'icônes de ce type reprennent le nom « pélagonitissa », et il y a tout lieu de penser qu'il y avait en Pélagonie une icône de la Vierge très ancienne et très vénérée qui avait reçu ce qualificatif en fonction de son lieu d'origine.

***

L'icône choisie date du XV° siècle (24x16 cm). On remarque que les volumes des formes du corps sont négligés, pour en souligner les contours[1].

Ce type d'icône est un des plus surprenants de l'iconographie car il s'éloigne de la conception solennelle des vierges byzantines et montre la spiritualité affective et émotionnelle.

L'enfant Jésus ne trône pas sur le bras de sa mère mais se tourne dans un mouvement brusque, et, la tête renversée, il touche d'une main la joue et de l'autre la main de sa Mère.

Les commentateurs voient dans ce mouvement, non pas l'image de la turbulence d'un enfant, mais plutôt celui de la peur qui l'amène à se cabrer. Un des plus anciens modèles porte en effet au dos les symboles de la Passion. Faut-il chercher le sens de la Pélagonitissa dans un pressentiment des épreuves au Mont des Oliviers ?

 

***

Pour en savoir plus

-sur les icônes de la mère de Dieu, dans l’Encyclopédie mariale

Synthèse Françoise Breynaert et l’équipe de MDN.