Prière de sainte Bernadette à Marie


En mai 1866, alors que Bernadette Soubirous (1844-1879) se préparait à entrer au couvent de Nevers, elle composa une prière à la Vierge Marie, dont le début rappelle la prière du Magnificat.

***

Que mon âme était heureuse, ô bonne Mère,

Quand j'avais le bonheur de vous contempler !

Que j'aime à me rappeler ces doux moments

Passés sous vos yeux pleins de bonté et de miséricorde pour nous.

Oui, tendre Mère, vous vous êtes abaissée jusqu'à terre

Pour apparaître à une faible enfant et lui communiquer certaines choses,

Malgré sa grande indignité.

Aussi, quel sujet d'humilité n'a-t-elle pas.

Vous, la Reine du Ciel et de la terre,

Avez bien voulu vous servir de ce qu'il y avait. de plus faible selon le monde.

Ô Marie, donnez à celle qui ose se dire votre enfant cette précieuse vertu d'humilité.

Faites, ô tendre Mère, que votre enfant vous imite en tout et pour tout,

En un mot que je sois une enfant selon votre Cœur et Celui de votre cher Fils.

 

 

 

 

 

***

Pour en savoir plus

-sur la spiritualité de sainte Bernadette, dans l’Encyclopédie mariale

-sur sainte Bernadette Soubirous, dans l’Encyclopédie mariale

L’équipe de MDN.