Vierge Orante, et Christ Pantocrator (Cefalù, Sicile, XII°)


La cathédrale romane de Cefalù (Sicile), construite à partir de 1131 sur ordre du premier roi normand de Sicile, Roger II, comporte dans l'abside un ensemble monumental de mosaïques, réalisées en 1145, qui représentent, à la manière des icônes gréco-byzantines, le Christ Pantocrator, et, en dessous, plus petite, la Vierge Orante. Cet ensemble forme l’un des plus beaux exemples de la mosaïque byzantine en Italie.

***

Le Christ Pantocrator

L’abside de la cathédrale de Cefalù (Sicile), XIIès est magnifiquement ornée de mosaïques : la voûte représente un Christ Pantocrator bénissant, portant un manteau bleu sur une tunique dorée. De sa main gauche, il tient ouverte une page de l’Évangile de st Jean, sur laquelle on peut lire : « Je suis la lumière du monde, ceux qui me suivront n'erreront pas dans les ténèbres, ils auront la lumière de la vie » (Jean, 8:12).

La Vierge Orante et les apôtres

À l’aplomb et sous la figure du Christ, à l’étage supérieur du mur de l’abside, Une Vierge Orante, les mains levées, et vêtue d’une robe bleue et d’un manteau doré, est entourée des quatre archanges Michel, Gabriel, Raphaël et Uriel, portant le costume impérial.

À l’étage inférieur, on peut voir, de chaque côté de la fenêtre, Pierre et Paul, ainsi que les autres apôtres.

L’ensemble forme un remarquable exemple de la mosaïque byzantine en Italie.

 

***

Pour en savoir plus

-sur la cathédrale de Cefalù, en ligne 

-sur la Vierge Orante, dans l’Encyclopédie mariale 

-sur les icônes de la Mère de Dieu, dans l’Encyclopédie mariale 

-sur l’icône de la Vierge Orante Grande Panaghia de Yaroslavl, XIIè s., dans l’Encyclopédie mariale 

L’équipe de MDN.