La mort de Thérèse de Lisieux : un Baiser divin


C’est parce que Thérèse de Lisieux a vécu toute sa vie avec Marie, sa Mère, qu’elle veut mourir en sa présence.

***

Thérèse a vécu en choisissant la Vierge Marie 

« Je veux vivre avec toi, te suivre chaque jour

Mère, en te contemplant, je me plonge ravie

Découvrant dans ton cœur des abîmes d'amour. »[1]

Elle veut mourir en sa présence

Thérèse veut mourir en sa présence, et, en sa présence, recevoir le premier Baiser divin : 

 

« Ah ! Donne-moi, Jésus, de blanches ailes

Pour que vers toi, je prenne mon essor

Je veux voler aux rives éternelles

Je veux te voir, ô mon Divin Trésor !

Je veux voler dans les bras de Marie

Me reposer sur ce trône de choix,

Et recevoir de ma Mère chérie

Le doux Baiser pour la première fois !....

 

 Mon Bien-Aimé, de ton premier sourire

Fais-moi bientôt entrevoir la douceur

Et laisse-moi, dans mon divin délire

Ah ! Laisse-moi me cacher en ton Cœur !...

Oh ! Quel instant ! Quel bonheur ineffable

Quand j'entendrai le doux son de ta voix

Quand je verrai de ta Face Adorable

L'éclat divin pour la première fois !... »[2]

Thérèse continue de faire du bien sur la terre

Sur terre, Thérèse a souffert et intercédé avec Marie ; au ciel, Thérèse continue avec Marie, de faire du bien sur la terre.

Vierge, épouse du Christ, féconde par la prière et cette souffrance qui seule régénère les âmes, Thérèse peut dire à Marie « avec toi j'ai souffert »[3].

Thérèse veut suivre l'exemple de Marie, qui, après son Assomption « continue à nous obtenir les dons qui assurent notre salut éternel »[4] .Elle dit :

« Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre ! »

De là sa prodigieuse fécondité spirituelle !

 


[1] Thérèse de Lisieux, Poésie 54, 18

[2] Thérèse de Lisieux, Poésie 33, 2-

[3] Poésie 54, 25

[4] Concile Vatican II, Lumen gentium 62, reprenant toute la tradition antérieure : S. André de Crète, in nat. Mariae, sermo 4: PG 97, 865 A.; S. Germain de Constantinople. In annunt. Deiparae PG 98, 321 BC, In dorm. Deiparae III: col. 361 D.; S. Jean Damascène, in dorm. B.V. Mariae, hom. 1,8: PG 96, 712 BC. 713 A.

 

 

***

Pour en savoir plus

-sur ste Thérèse de Lisieux (1873-1897), docteur de l’Église, dans l’Encyclopédie mariale