Virginité féconde de la Vierge Marie (st François de Sales)


Dans son Sermon pour l’Annonciation, du 25 mars de 1621, st François de Sales exalte la virginité féconde de la Vierge Marie.

***

« La pureté et virginité de Notre-Dame eut cette excellence, ce privilège et cette suréminence au-dessus de celle des Anges, que ce fut une virginité féconde. Celle des Anges est stérile et ne peut avoir de fécondité celle de notre glorieuse Maîtresse, au contraire, a été non seulement féconde en ce qu'elle nous a produit ce doux fruit de vie, Notre-Seigneur et Maître, mais en second lieu, en ce qu'elle a engendré plusieurs vierges.

C'est à son imitation, comme nous l'avons dit, que les vierges ont voué leur chasteté ; mais la virginité de cette divine Mère a encore cette propriété de rétablir et réparer celle-même qui aurait été souillée et tachée en quelque temps de leur vie. L'Ecriture Sainte témoigne que du temps qu'elle vivait elle appela déjà une grande quantité de vierges, si que plusieurs l'accompagnaient par tout où elle allait : sainte Marthe, sainte Marcelle, les Marie et tant d'autres. Mais en particulier, n'est ce point par son moyen et par son exemple que sainte Madeleine, qui était comme un chaudron noirci de mille sortes d'immondicités et le réceptacle de l'immondicité même, fut par après enrôlée sous l'étendard de la pureté de Notre Dame, étant convertie en une fiole de cristal toute resplendissante et transparente, capable de recevoir et retenir les plus précieuses liqueurs et les eaux plus salutaires ?"

***

Pour en savoir plus

-sur la virginité perpétuelle de Marie, dans l’Encyclopédie mariale 

-sur st François de Sales, dans l’Encyclopédie mariale 

L'équipe de MDN.