La spiritualité eucharistique de Thérèse de Lisieux


La spiritualité eucharistique de Thérèse de Lisieux est faite de pur amour et de médiation mariale.

***

Thérèse témoigne ainsi de sa spiritualité eucharistique :

« Je ne puis pas dire que j'aie souvent reçu des consolations pendant mes actions de grâces, c'est peut-être le moment où j'en ai le moins... Je trouve cela tout naturel puisque je me suis offerte à Jésus non comme une personne qui désire recevoir sa visite pour sa propre consolation, mais au contraire pour le plaisir de Celui qui se donne à moi.

- Je me figure mon âme comme un terrain libre et je prie la Ste Vierge d'ôter les décombres qui pourraient l'empêcher d'être libre, ensuite je la supplie de dresser elle-même une vaste tente digne du Ciel, de l'orner de ses propres parures et puis j'invite tous les Saints et les Anges à venir faire un magnifique concert. Il me semble lorsque Jésus descend dans mon cœur qu'Il est content de se trouver si bien reçu et moi je suis contente aussi... »[1]

 

Deux siècles avant Thérèse…

Deux siècles avant Thérèse, saint Louis-Marie de Montfort avait la même spiritualité. En témoignent ces quelques paroles:

 

« Répandez, ô Mère admirable,

Dans nos cœurs toutes vos vertus,

Afin que le très doux Jésus

Y fasse un séjour agréable.

Répandez votre amour en nous,

Afin d'aimer votre cher Fils par vous. »[2]

Et, dans la Règle primitive de la Sagesse :

 

 « Ne communiez pas pour avoir les goûts spirituels qui accompagnent cette divine action ; mais pour y sacrifier toutes choses à Jésus crucifié et anéanti. »[3]

 

Et

« Tâchez de communier toujours par la Vierge, renonçant à vos propres dispositions, et vous revêtant de celles de la Vierge, quoique inconnues, et faisant encore reposer Jésus-Christ dans son sein virginal, en esprit et en vérité.[4][3] (RS 158)

 


[1] Thérèse de Lisieux, Ms A, VIII, 79v° et 80r°.

[2] Saint Louis-Marie de Montfort, Cantique 134,12

[3] Saint Louis-Marie de Montfort, Règle primitive de la Sagesse 155

[4] Saint Louis-Marie de Montfort, Règle primitive de la Sagesse158

***

Pour en savoir plus

-sur ste Thérèse de Lisieux (1873-1897), docteur de l’Église, dans l’Encyclopédie mariale

-sur Marie et l’Eucharistie (Montfort) , dans l’Encyclopédie mariale

Françoise Breynaert et l’équipe de MDN.