Marie délivre Théophile d'un pacte avec le démon

La Mère de Dieu délivre d'un pacte avec le démon

En son sixième sermon sur la Nativité de Marie, Fulbert de Chartres s’étend sur le récit de l'histoire de Théophile, un pécheur qui avait conclu et souscrit un pacte avec le démon.

Se repentant ensuite, il recourut à l'aide maternelle de la Vierge qui réussit à arracher des mains du démon le document signé et à le lui rendre.

Il brûla publiquement le pacte signé avec le démon, en élevant dans l'église la louange à la pieuse Mère de Dieu, grâce à qui avait obtenu la réconciliation.

(La vie légendaire de ce pénitent a été traduite en latin par Paul Diacre et reproduite par de nombreux manuscrits des X-XII° siècles).

« Plus vous vous découvrez coupables devant la majesté de Dieu, plus vous ne devez jamais cesser d'implorer une totale miséricorde devant la Mère de Dieu. En la présence du Père vous avez un avocat : le Fils même de la Vierge. Il se montrera bienveillant devant vos péchés (cf. 1 Jn 2, 1-2) autant que vous serez capable d’espérer le pardon de lui-même et de sa Mère. »

Fulbert de Chartres, Sermo VI, PL 141, 331 B


Cf. Luigi Gambero,

Maria nel pensiero dei teologi latini medievali,

ed San Paolo, 2000, p. 92

Lire plus sur Fulbert de Chartres

JE PARTICIPE !