Sanctuaires du Diocèse d'Annecy


Le diocèse d’Annecy regroupe les paroisses de Haute-Savoie et du val d’Arly. Il est riche en lieux marials, qui possèdent soit une chapelle, soit une statue vénérée dans un oratoire ou en pleine nature, et de nombreux pèlerinages y sont encore vivants.

***

Si les sanctuaires marials les plus importants du diocèse d’Annecy sont la basilique de la Visitation d’Annecy, lieu qui commémore la co-fondation par saint François de Sales et sainte Jeanne de Chantal de l’Ordre de la Visitation,  et Notre-Dame de Bénite Fontaine, à La Roche-sur-Foron, il existe de nombreux lieux de dévotion mariale : chapelles, oratoires, églises dédiées à la Vierge Marie. Nous nous limiterons à quelques exemples.

La grotte de Lourdes à Albens, donne lieu à un pèlerinage le 15 août (Assomption); dans Annecy et ses environs, la basilique de la Visitation, l’église Notre-Dame de Liesse, qui date du XIès, et  la chapelle Notre-Dame de Pitié, appelée également Notre-Dame-de-Provins; la chapelle Notre-Dame-des-Vignes de  Ballaison, qui donne lieu à une procession le dernier dimanche d’août; la chapelle Notre-Dame-des-Neiges de Balmes de Thuy; la chapelle Notre-Dame-de-l’Espérance de Beaumont, en laquelle un pèlerinage est effectué le 2è dimanche de juin; à Bellevaux, la chapelle Notre-Dame-du Purgatoire ou Notre-Dame-du-Salut, dite chapelle des Mouilles (pèlerinage le 15 août), la chapelle Notre-Dame-des-Neiges, située à 1783m d’altitude, et la chapelle de Vallon, dans le hameau de La Clusaz (pèlerinage le dernier dimanche d’ août); à Boëge, la chapelle Notre-Dame des Voirons, datant du XVès, en laquelle se trouve une Vierge noire (Pèlerinage le 15 août) ; dans le village des Contamines-Montjoie, la chapelle Notre-Dame-de-la-Gorge, édifiée au XIès et rebâtie dans un style baroque savoyard à la fin du XVIIès et récemment classée monument historique ; à Entremont, l’église Notre-Dame-de-Tous-les-Saints, datant du XIIès, dont le nom vient du fait qu’elle contient de nombreuses reliques de différents saints (pèlerinage le 15 août) ; à Féternes, la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, dans le hameau de  Champeillant (pèlerinage le 3è dimanche de septembre) ; à Lullin, la chapelle Notre-Dame-de la Visitation d’Hermone, datant du XVès, réédifiée par st François de Sales à la suite de miracles (pèlerinage le lundi de Pentecôte) ; à Megève, la chapelle Notre-Dame-des-Vertus (pèlerinage le 15 août) ; à Montmin, Notre-Dame des-Sept-Fontaines, qui fut d’abord un oratoire construit par les Bénédictins au XIIès (pèlerinage le 15 août) ; le prieuré Notre-Dame-de-Peillonnex, datant du Xès, qui possède une statue reliquaire de la Vierge Marie, contenant des reliques de saint François de Sales et de sainte jeanne de Chantal (pèlerinage le 15 août) ; à Rumilly, la chapelle Notre-Dame-de l’Aumône , édifiée au XIIIès ; à Saint-Nicolas-de-Véroce, l’église Notre-Dame  (pèlerinage le 15 août) ; à Talloires, l’ancienne abbaye bénédictine Notre-Dame (IXè et XIès) ; à Tanninges, la chapelle Notre-Dame-de-Compassion ; à Vailly, la chapelle Notre-Dame-d’Hermone (pèlerinage le lundi de Pentecôte) ; à Vers, le sanctuaire Notre-Dame-des-Voyageurs, érigé en 1945 pour remercier la Vierge marie d’avoir protégé la ville en 1944 ; à Vieugy-Quaintal, la chapelle Notre-Dame-des -Vernettes, datant du XIXès (pèlerinage le jeudi de l’Ascension) ; à Samoëns, l’église Notre-Dame-de –l’Assomption, etc.

Statues déposées en haute montagne

À ces chapelles et églises s’ajoutent les statues de la Vierge Marie érigées en haute altitude, notamment  à  Chamonix-Mont-Blanc, où se trouvent différentes statues : Notre-Dame de la Salette déposée sur l’Aiguille du Grépon le 21 juin 1927 à 3 482 m , Notre-Dame-de-Lourdes déposée sur l’Aiguille du Petit Dru en 1919 à 3 733 m, Vierge Noire de la Tour Ronde , à 3 750 m ; Vierge de la dent du Géant, déposée en 1903 à 4 013 m , Vierge de l’aiguille noire de Peuterey, à 3 733 m et Vierge du Mont Dolent , à 3 820 m…

Tous ces lieux témoignent d’une grande dévotion envers la Vierge Marie, que résument  ces devises ornant la façade de la chapelle Notre-Dame de la Gorge des Contamines Montjoie :

« Ego Mater pulchrae Bonitatis , que l’on peut traduire ainsi : Je  suis la Mère du Bel amour) , Qui mariam invenerit inveniet vitam (Qui trouve Marie trouve la vie ) et Fundamenta ejus in montibus sanctis (Elle est fondée sur les montagnes saintes[1]).

Source :

-Dominique Le Tourneau (Mgr). Guide des sanctuaires mariaux de France. Paris : éd. Artège, 2019.


***

Organisation de la section

Vous trouverez dans cette section deux articles sur deux sanctuaires marials importants du diocèse d’Annecy : la basilique de la Visitation d’Annecy et, à La Roche-sur-Foron, Notre-Dame de Bénite Fontaine, .

L’équipe de MDN.