Marie qui défait les nœuds en France


L’Association Marie de Nazareth ayant décidé de promouvoir la dévotion à Marie qui défait les nœuds en France, elle a confié à Hélène Avot, artiste peintre, le soin de créer une nouvelle version du tableau. Depuis, les lieux de dévotion en France se multiplient.

***

Les lieux de dévotion de Marie qui défait les nœuds en France

Dans la chapelle du Saint-Sacrement des Ursulines de Bollène a été installée une reproduction du tableau de Marie qui défait les nœuds. C’est en ce lieu qu’a eu lieu la première retraite en confiance, organisée par le responsable des éditions du Gingko, Dominique Chollet[1], sous la direction spirituelle du père Hubert Lelièvre, fondateur de la Fraternité de prière l’Évangile de la Vie.

Il y a d’autres lieux de dévotion à Marie qui défait les nœuds en France : à Toulon, dans la paroisse de l’Immaculée Conception, à Marseille, dans la chapelle du monastère sainte-Claire, à Lons-le-Saunier, dans la chapelle mariale de l’église des Cordeliers[2], etc.

Une nouvelle étape : la version modernisée du tableau

En 2022, l’Association Marie de Nazareth a chargé Hélène Avot, artiste peintre, de réaliser une copie du tableau de Marie qui défait les nœuds. Il s’agit d’une version modernisée du tableau d’origine, réalisé par le peintre bavarois Schmidtner à l’orée du XVIIIès[3]. Ce tableau, empreint de l’esthétique baroque, nécessitait en effet, selon l’artiste, d’être modernisé. [4]

L’intronisation du tableau

L’intronisation du tableau a été faite le 11 septembre 2022, en présence de l’artiste, en l’église d’Aigrefeuille d’Aunis (Charente-Maritime)[5]. La cérémonie s’est déroulée au cours d’une messe, et le tableau, une fois béni, a été installé in situ[6].

De nouveaux lieux de dévotion

Une autre paroisse de la région parisienne, par exemple, a ouvert ses portes à Marie qui défait les nœuds : la paroisse de Bondy[7].

Une confrérie Marie qui défait les nœuds


Le Père Sébastien, curé de la paroisse d’Aigrefeuille d’Aunis, a créé une confrérie, confiée à un diacre et à une laïque, destinée à prier Marie qui défait les nœuds afin de permettre de se consacrer personnellement à la Sainte Vierge. Chaque jour, le chapelet est prié pour les intentions de tous ceux qui font une neuvaine à Marie qui défait les nœuds.

Un chapelet hebdomadaire est prié en ligne afin que tous puissent s’y associer.

Installer une dévotion à Marie qui défait les nœuds dans sa paroisse

Si vous souhaitez vous-même acquérir une reproduction du tableau pour votre paroisse et organiser une cérémonie d’intronisation, n’hésitez pas à contacter l’Association Marie de Nazareth !


[1] Ces retraites en confiance sont maintenant organisées par l’Association AVE. 

[2] Voir l’article du blog Cheminons avec Marie qui défait les nœuds, en ligne 

[3] Sur le tableau d’origine de Johan Georg Melchior Schmidtner, voir, en ligne 

[4] Voir l’article consacré à Hélène Avot, en ligne 

[5] Voir l’article sur l’intronisation du tableau à Aigrefeuille d’Aunis, en ligne 

[6] Voir l’article du blog Cheminons avec Marie qui défait els nœuds, en ligne 

[7] Voir l’article sur l’intronisation d’une reproduction du tableau à Bondy, en ligne 

***

Pour en savoir plus

-Sur l’histoire de la dévotion, dans l’encyclopédie mariale

-sur la façon de prier Marie qui défait les nœuds, dans l’encyclopédie mariale

-sur les nœuds de notre vie, dans l’encyclopédie mariale

-sur les neuvaines à Marie qui défait les nœuds, dans l’encyclopédie mariale

 

L'équipe de MDN.